Empreintes digitales des navigateurs - comment me protéger ?

Martin Gschwentner

Vous n'êtes pas comme les autres. Vous êtes unique. Ce qui semble être un slogan de motivation inoffensif, bien que chargé de clichés, peut prendre une tournure menaçante lorsque ça concerne la protection des données sur Internet. En effet, l'unicité de votre identité vous rend vulnérable aux annonceurs, commerçants de données et autres abuseurs. Votre empreinte personnelle sur le net en est la garantie.

Qu'est-ce qu'une empreinte digitale de navigateur ?

Vous pouvez penser que vous êtes anonyme sur internet. Mais chacun de vos clics en révèle plus sur qui vous êtes.

Chaque fois que vous allez en ligne, votre appareil fournit aux sites que vous visitez des données très spécifiques. Il peut s'agir par exemple d'informations sur votre système d'exploitation et vos paramètres. Il peut même vous renseigner sur votre matériel. 

Lorsque quelqu'un utilise ces données pour déterminer votre identité, on parle d'empreinte digitale du navigateur. Les sites internet le font, par exemple, pour reconnaître votre navigateur, vos plugins, votre langue, la résolution de votre écran, votre fuseau horaire et d'autres paramètres.

Cela leur permet d'identifier les visiteurs uniques et de suivre leurs activités en ligne.

Empreinte digitale des navigateurs : bonne ou mauvaise ?

Vos données alimentent la machine du marketing international en permettant aux sites internet de vous présenter des publicités ciblées pour vous encourager à consommer. Les voleurs de données et les attaquants de logiciels malveillants utilisent également ces informations.

Mais vos données peuvent également être collectées à des fins plus utiles. Les banques, par exemple, peuvent se fier à votre empreinte digitale en ligne pour prévenir la fraude.

L'empreinte digitale du navigateur n'est donc pas mauvaise en soi, mais elle reste préoccupante.

Quelle est la précision des empreintes digitales ?

Le nom ne vient pas de nulle part : une fois l'empreinte numérique créée, elle peut être utilisée pour établir avec précision votre identité. Selon Mozilla, "le processus est capable d'identifier correctement les utilisateurs dans 99% des cas".

Même si vous bloquez les cookies, que vous surfez avec un VPN ou que vous suivez d'autres mesures de sécurité si souvent recommandées sur le web, votre empreinte numérique peut toujours vous trahir.

Comment connaître l'empreinte personnelle de mon navigateur ?

Des sites web comme Cover Your Tracks et Am I Unique vous permettent de quantifier l'unicité de votre empreinte numérique. Testez votre navigateur et découvrez si vous êtes facilement identifiable - et si vous devez prendre des mesures. EXPERTE.com propose également un outil - avec notre Contrôle de la Confidentialité du Navigateur, vous pouvez voir quelles traces vous laissez derrière vous lorsque vous naviguez sur internet.

Pourquoi devrais-je protéger l'empreinte digitale de mon navigateur ?

Lorsque des données personnelles sont collectées, il existe toujours un risque d'utilisation abusive. Contrairement à d'autres facteurs d'identification tels que votre adresse IP, votre empreinte numérique est invisible et donc plus difficile à protéger. De nombreux utilisateurs ne savent même pas qu'ils partagent vos données.

Les entreprises vendent peut-être ces données à des tiers pour en tirer profit. Les attaques de logiciels malveillants peuvent également devenir plus efficaces avec des données personnalisées.

Comment puis-je protéger efficacement l'empreinte digitale de mon navigateur ?

La mauvaise nouvelle d'abord : il est presque impossible de protéger complètement son empreinte digitale. Cependant, vous pouvez atténuer sa visibilité grâce à un certain nombre de méthodes.

1.

Utilisez votre navigateur en mode de navigation privée

Le moyen le plus simple de réduire votre empreinte digitale est de naviguer en mode de navigation privée. Presque tous les navigateurs proposent cette fonction.

Lorsque vous visitez des sites internet en navigation privée, ils ne sont pas enregistrés dans votre historique de navigation. Le profil de votre navigateur est réglé sur une certaine valeur par défaut, qui est la même pour tous les utilisateurs en mode de navigation privée. Par conséquent, les empreintes digitales de ces utilisateurs se ressemblent - et leur caractère unique diminue.

Cependant, cette méthode n'est pas particulièrement efficace car l'empreinte du navigateur implique beaucoup d'autres données qui ne sont pas affectées par le mode de navigation privée.

2.

Surfez avec le navigateur Tor

Si vous êtes sérieux, vous ne devriez pas seulement changer le mode, mais l'ensemble du navigateur. Le navigateur Tor est préconfiguré de manière à ce que l'empreinte numérique de tous les utilisateurs soit identique. En outre, le navigateur bloque très efficacement le JavaScript.

Cependant, dépendamment des fonctionnalités activées individuellement dans le navigateur Tor, il est toujours possible de tirer des conclusions sur votre identité numérique. De plus, le navigateur Tor est moins convivial, surtout pour les non-experts.

3.

Désactiver le JavaScript

Grâce à JavaScript, les sites internet peuvent collecter des plugins et d'autres informations susceptibles d'affiner le profil de votre empreinte numérique. Vous pouvez soit désactiver le JavaScript manuellement dans votre navigateur, soit utiliser des outils comme NoScript ou AdBlock Plus.

Toutefois, comme de nombreux sites internet reposent sur le JavaScript, sa désactivation pourrait avoir un impact important sur votre expérience de navigation.

4.

Déguiser votre adresse IP avec un VPN

Avec un VPN (Virtual Private Network), vous pouvez accéder à un réseau fermé via un tunnel sécurisé et ainsi cacher votre adresse IP. Nous vous expliquons ici comment cela fonctionne exactement et quels sont les fournisseurs existants.

En tant qu'intermédiaire pour vos données, le VPN veille à ce que les serveurs web n'entrent pas en contact avec votre adresse IP.

Toutefois, l'adresse IP n'est qu'un facteur de votre identité. Les paramètres du navigateur, quant à eux, ne sont pas dissimulés par un VPN. Par conséquent, un VPN seul n'est pas une protection efficace, et n'est bénéfique qu'en combinaison avec d'autres méthodes - par exemple, la désactivation de JavaScript.

5.

Utilisez des logiciels et des extensions spéciales pour la protection des données

La confidentialité est également un sujet constant pour les développeurs de logiciels, et de nombreux vendeurs et extensions promettent une aide efficace. Privacy Badger, par exemple, bloque certains domaines qui utilisent des technologies d'empreintes digitales. Disconnect fonctionne de manière similaire. Associées à un bloqueur de publicité puissant, ces extensions contribuent à protéger votre identité sur le web contre les domaines malveillants.

Empreinte digitale des navigateurs : la protection parfaite n'existe pas

Comme vous l'avez vu, il n'existe pas de protection absolument étanche contre les empreintes digitales des navigateurs. Chacune des mesures présentées ci-dessus a des avantages et des inconvénients.

Vous pouvez combiner les différentes options pour améliorer votre protection. Cependant, l'effort peut être trop important, surtout pour les utilisateurs normaux d'Internet.

Néanmoins, vous devriez essayer de garder votre empreinte numérique aussi petite que possible. Même les logiciels que tout le monde devrait utiliser de toute façon - bloqueurs de publicité ou anti-malware, par exemple - peuvent faire une grande différence.

Prenez les mesures qui vous semblent les plus raisonnables - et voyez combien l'empreinte de votre navigateur a été réduite dans la comparaison avant-après sur Cover Your Tracks et Am I Unique.

Autor (Version allemande): Martin Gschwentner
Martin Gschwentner a étudié l'américanisme et les sciences des médias en Allemagne, aux États-Unis et en France et travaille comme rédacteur indépendant à Paris. Il est doctorant à l'Institut d'études anglaises et américaines de l'Université Paris Diderot, où il étudie l'influence de l'argent sur la politique américaine. Il écrit au sujet de la sécurité informatique, de la protection des données et des logiciels sur EXPERTE.com.
Traducteur & Editeur: Jean Lagot
Autres langues:
English Italiano Deutsch