VPN

Kill Switch : Qu'est-ce qu'un VPN Kill Switch – et quand en a-t-on besoin ?

Martin Gschwentner
Auteur
30. août 2022
Dernière mise à jour

Imaginez que vous êtes en train de surfer sur Internet avec un VPN et que vous pensez être en totale sécurité jusqu'à ce que vous vous rendiez compte que la connexion VPN a été interrompue quelques heures plus tôt. L'anonymat que vous aviez espéré n'était donc pas au rendez-vous et, dans le pire des cas, quelqu'un aurait même pu vous espionner. Pour éviter cela, de nombreux VPN proposent ce que l'on appelle un « kill switch ».

Si vous utilisez un VPN, vous êtes peut-être déjà au courant de cette fonction ? Mais pourquoi un kill switch est-il si important, comment fonctionne-t-il exactement et quels sont les services VPN qui le proposent ? Nous allons vous expliquer ce qui est essentiel de savoir sur le kill switch.

Qu'est-ce qu'un kill switch ?

Commençons par les termes anglais : « switch » signifie « interrupteur », « kill » ne veut pas dire « tuer » dans ce contexte mais « désactiver ». Le kill switch est donc un bouton d'arrêt d'urgence, sauf qu'il ne s'agit pas d'un gros bouton rouge, mais d'une fonction automatique des services VPN.

Ce qui est désactivé dans le contexte VPN est votre accès à Internet. Un kill switch veille en effet à ce que votre connexion Internet soit automatiquement coupée si la connexion Internet est interrompue de manière inattendue. En effet, sans tunnel VPN qui masque votre adresse IP et garantit l'anonymat sur le réseau, vos données sont en danger, en particulier sur les réseaux WLAN publics.

Chez ExpressVPN, la fonction kill switch s'appelle « Network Lock ».

Un kill switch s'occupe donc à ce que vous ne continuiez pas à surfer sans protection en cas d'interruption de la connexion VPN. Mais pourquoi de telles interruptions de connexion peuvent-elles se produire ?

Les raisons possibles qui entraînent l'interruption de la connexion VPN :

  • Paramètres antivirus ou firewall
    Les programmes antivirus et les firewalls veillent à ce que tout se passe correctement sur vos appareils et que seuls des services sélectionnés aient accès à Internet. Parfois, ces services peuvent bien sûr aller jusqu'à bloquer les connexions VPN. Si un firewall interfère avec la connexion VPN, vous pouvez donner manuellement les permissions nécessaires à votre VPN.

  • Paramètres du router
    Il est possible que votre router bloque la connexion VPN ou qu'il y a de nouvelles mises à jour de routeur qui doivent êtres installées.

  • Problèmes avec le protocole VPN
    Les protocoles VPN définissent la manière dont le transfert de données entre votre appareil et le serveur VPN fonctionne. Mais tous les protocoles VPN n'ont pas la même fiabilité. C'est la raison pour laquelle le choix du protocole peut avoir un impact sur la stabilité du VPN. Les protocoles WireGuard et OpenVPN constituent actuellement la référence en matière de sécurité et de stabilité.

  • Connexion faible
    Une connexion Internet peu fiable peut également faire en sorte que la connexion VPN soit interrompue. C'est surtout le cas lorsque vous vous connectez à des sites de serveurs éloignés. Essayez un autre réseau WLAN ou choisissez un serveur VPN plus proche si le problème se produit fréquemment.

Comment fonctionne le kill switch ?

Chaque kill switch fonctionne selon le même principe : dès que la connexion VPN devient instable, le kill switch coupe automatiquement la connexion Internet. Selon AVG , le processus passe par quatre étapes :

  1. 1.
    Analyser le réseau : le kill switch analyse la connexion VPN en temps réel afin de détecter immédiatement les changements.
  2. 2.
    Détecter des anomalies : dès que l'état du réseau ou de l'adresse IP change de manière inattendue, le kill switch déclenche l'alerte.
  3. 3.
    Bloquer la connexion : le kill switch bloque soit l'ensemble du trafic Internet, soit des applications sélectionnées (plus d'informations à ce sujet dans la partie suivante).
  4. 4.
    Se connecter à nouveau : dès que le tunnel VPN est à nouveau sécurisé, le kill switch veille à ce que la connexion Internet soit rétablie.

2 types de kill switch

Il existe différents types de kill switch. En principe, on distingue deux catégories :

  • Niveau de système kill switch : l'ensemble de la connexion Internet est stoppée en cas d'interruption de la connexion VPN. Cela garantit qu'aucune donnée ne quitte votre appareil et que votre adresse IP n'est pas visible.
  • Niveau d'application kill switch : ici, vous pouvez choisir quelles applications doivent être déconnectées/arrêtées d'Internet lorsque la connexion VPN tombe en panne et que le kill switch est activé. Si vous souhaitez par exemple n'empêcher qu'une certaine action lorsque le tunnel VPN est interrompu – par exemple le téléchargement de torrents – vous pouvez utiliser cette fonction.

Tous les services VPN avec kill switch ne proposent pas les deux options. Le niveau de système de kill switch est plus important (et plus courant), car il offre la sécurité la plus élevée.

Pourquoi devriez-vous utiliser le kill switch ?

Vous savez maintenant comment fonctionne le kill switch. Mais pourquoi est-il si important ?

Si vous utilisez déjà un service VPN, vous connaissez probablement les avantages de la connexion VPN. En premier lieu, elle offre la sécurité et l'anonymat sur le réseau et vous protège des cybercriminels, en particulier sur les réseaux WLAN publics. En cas de perte de la connexion VPN, le danger est donc évident : toute la protection offerte par le VPN est perdue.

Puisque vous vous sentez faussement en sécurité, vous faites peut-être des choses que vous ne feriez pas sans connexion VPN. Surfer avec une connexion VPN défectueuse/non fonctionnelle est dont encore plus dangereux que de surfer délibérément sans VPN.

L'importance du kill switch dépend bien sûr des raisons pour lesquelles vous utilisez le VPN. Si vous souhaitez simplement contourner le géoblocage, la « seule » chose qui est embêtante est de perdre la connexion VPN avec le pays sélectionné. En revanche, si vous surfez sur un réseau WLAN public ou si vous manipulez des données importantes qui ne doivent en aucun cas tomber entre de mauvaises mains, vous courez un vrai risque sans kill switch.

Cette fonction est particulièrement importante pour :

  • Les utilisateurs de réseaux WLAN publics qui souhaitent protéger leurs données contre des tiers.
  • Les journalistes et/ou lanceurs d'alerte dont l'emploi, les moyens de subsistance ou la vie seraient menacés sans l'anonymat d'un VPN.
  • Les personnes qui manipulent des documents confidentiels, comme par exemple les avocats.
  • Les utilisateurs de torrents qui ne souhaitent pas que leurs téléchargements soient traçables.

Mais pour tous les autres, il est également conseillé d'activer le kill switch afin de ne jamais surfer sans savoir que vous êtes connecté au VPN.

Comment activer le kill switch

Chez de nombreux services VPN, le kill switch est automatiquement activé, mais ce n'est pas toujours le cas. Lors de la configuration de votre VPN, vous devriez donc en tout cas consulter les paramètres. La plupart du temps, vous pouvez y activer le kill switch en un seul clic. Aucune autre configuration n'est nécessaire.

Le kill switch dans l'application pour smartphone VyprVPN.

Selon le service VPN, le kill switch peut aussi porter un autre nom – chez ExpressVPN, il s'appelle par exemple « Network Lock ».

Les meilleurs VPN avec kill switch

Un kill switch est devenu une fonction VPN fondamentale, mais elle n'est pas prise en charge par tous les services. Vous trouverez ci-dessous notre top 3 des services VPN avec kill switch, basé sur le grand comparatif de 22 fournisseurs VPN réalisé par EXPERTE.com :

1.

NordVPN

Vainqueur du test 2023
NordVPN Test
NordVPN
(696 672 )
NordVPN combine vitesse, facilité d'utilisation et fonctionnalités en une offre globale harmonieuse, qui est en plus relativement abordable.
5400+ serveurs, 60 pays
Excellentes vitesses
Pas de logs
6 appareils simultanés
Tarif de 2 ans pas cher
9,4
très bien
Volume de données
illimité
Appareils
6
Protocoles
5
Durée
1 - 24 Mois
NordVPN 2 ans
2,99 €
prix mensuel effectif
voir le site »

NordVPN est le vainqueur général parmi les VPN évalués par EXPERTE.com. Dans notre test de vitesse, NordVPN occupe la première place, et offre, en plus d'une excellente performance, des normes de sécurité élevées, des applications intuitives et un ensemble solide de fonctionnalités. Parmi les caractéristiques, on trouve bien sûr un kill switch qui intervient aussi bien au niveau du système qu'au niveau de l'application et qui a fonctionné de manière fiable lors de notre évaluation.

Résultat
9,4
très bien
voir le site
vers le rapport
Performances
Note 10
Assistance à la clientèle
Note 9,4
Installation et caractéristiques
Note 9,4
Sécurité et confidentialité
Note 9,4
Réseau de serveurs
Note 8,6
2.

ExpressVPN

ExpressVPN Test
ExpressVPN
(318 318 )
ExpressVPN convainc par sa forte performance, son immense réseau de serveurs et ses applications remarquablement bien conçues, mais fait payer cette qualité.
3000+ serveurs
160 villes dans 94 pays
Excellente performance
N'enregistre pas de logs
Garantie de remboursement de 30 jours
9,4
très bien
Volume de données
illimité
Appareils
3
Protocoles
7
Durée
1 - 12 Mois
ExpressVPN 12 mois
8,17 €
prix mensuel effectif
voir le site »

ExpressVPN est un service VPN toujours très populaire qui est certes un peu plus cher que la plupart des alternatives, mais qui offre en contrepartie de solides performances, un grand réseau de serveurs et une excellente convivialité. Bien entendu, un kill switch est également de la partie, il ne fonctionne qu'au niveau du système.

Résultat
9,4
très bien
voir le site
vers le rapport
Performances
Note 10
Assistance à la clientèle
Note 9,4
Réseau de serveurs
Note 9,4
Sécurité et confidentialité
Note 9,4
Installation et caractéristiques
Note 8,6
3.

Surfshark

Surfshark VPN Test
Surfshark VPN
(68 039 )
Surfshark fait partie des fournisseurs les moins chers du marché, mais convainc aussi en dehors du prix avec une sécurité puissante, de nombreuses fonctionnalités et un très bon service d'assistance avec un chat en direct disponible 24h/24 et 7j/7.
3200+ serveurs dans 65 pays
Nombre illimité d'appareils
Nombreuses applications (Linux, FireTV,...)
N'enregistre pas de logs
Tarif de 24 mois pas cher
8,8
bien
Volume de données
illimité
Appareils
illimité
Protocoles
3
Durée
1 - 24 Mois
Surfshark 24 mois
2,49 €
prix mensuel effectif
voir le site »

Surfshark est l'un des VPN premium les moins chers du marché et offre, selon nous, le meilleur rapport qualité-prix. Le prix bon marché ne se reflète en aucun cas dans la performance : lors du test de vitesse, Surfshark a même obtenu l'excellente deuxième place. Il existe également un kill switch, qui n'intervient toutefois qu'au niveau du système.

Résultat
8,8
bien
voir le site
vers le rapport
Performances
Note 10
Installation et caractéristiques
Note 9,4
Assistance à la clientèle
Note 8,6
Réseau de serveurs
Note 8,0
Sécurité et confidentialité
Note 8,0

Conclusion

Un kill switch est un mécanisme de sécurité que chaque service VPN devrait avoir. Il veille à ce que la connexion Internet soit automatiquement coupée pendant l'utilisation du VPN en cas de problème avec la connexion VPN, afin que vous ne surfiez pas sans le savoir sans tunnel VPN sécurisé.

De nos jours, la plupart des services VPN intègrent un kill switch, comme les 3 premiers VPN du comparatif d'EXPERTE.com : NordVPN, ExpressVPN et Surfshark. Souvent, le kill switch est activé automatiquement, mais pour une sécurité plus élevée, vous devriez le rechercher dans les paramètres lors de la configuration de votre VPN.

Kill switch ou pas : vous découvrirez dans cet article si un VPN est vraiment nécessaire.

Questions fréquentes

Qu'est-ce qu'un kill switch ?

Un kill switch est une fonction VPN qui veille à ce que la connexion Internet soit interrompue si le tunnel VPN s'effondre. Il veille à ce que vous ne surfiez pas accidentellement sur Internet sans protection VPN. On distingue un kill switch au niveau du système, qui coupe toute la connexion Internet, et un kill switch au niveau de l'application, qui ne coupe que la connexion d'applications sélectionnées.

Ai-je besoin d'un kill switch ?
Quelle est la fiabilité d'un kill switch ?
Auteur: Martin Gschwentner
Martin Gschwentner a étudié l'américanisme et les sciences des médias en Allemagne, aux États-Unis et en France et travaille comme rédacteur indépendant à Paris. Il est doctorant à l'Institut d'études anglaises et américaines de l'Université Paris Diderot, où il étudie l'influence de l'argent sur la politique américaine. Il écrit au sujet de la sécurité informatique, de la protection des données et des logiciels sur EXPERTE.com.
Plus d'informations sur le sujet
EXPERTE.com
EXPERTE.com est la nouvelle plateforme pour les freelances et les petites entreprises. EXPERTE.com aide à la sélection de logiciels, d'outils et de produits d'entreprise grâce à des comparaisons, des guides et des avis indépendants et transparents.
EXPERTE.com
Dans les médias